Pèlerinage de Lourdes 2019

L'oeil du Suricate

Je suis petit, toujours aux aguets de ce qui se passe, véritable sentinelle aux affuts du moment de joie, je m’en mets plein les yeux pour vous faire vivre le Pèlerinage de l’intérieur. Qui suis-je ? Le suricate !

Mardi 23 avril : Questions pour des champions

Aujourd’hui mardi, premier jour du 74e Pèlerinage de Voir Ensemble. Comme chaque année notre famille se réunit. Eh oui, votre suricate est bien là cette année, sorti de son terrier, l’œil vif et le poil luisant. Toujours prêt ! Car malgré ses poils dans la main, il scrutera sans paresse ce qui va se passer cette semaine.

Suricate ayant été bien formé l’année dernière, il sait ce qu’il doit déjà partager avec vous…

Combien de Pèlerins ? 230

Votre prédicateur ? Monseigneur Delannoy, évêque de Saint Denis qui a célébré les 90 ans de notre famille.

Le grand chef et la cheffe à plume sont là ? Oui !

Il parait qu’il y a une petite nouvelle ? Petite je ne sais pas, mais nouvelle oui, Sylvie du siège est bien là ! Elle est sage ? Euh joker…

Tu nous as tant parlé de convivialité l’année dernière, c’est toujours le cas ? Oh oui ! Il a même été dit au détour de nos rencontres que « la Fraternité est palpable à Voir Ensemble. On y voit que de la joie. »

D’ailleurs, le Suricate tient à saluer cette joie toujours présente de nos membres de Voir Ensemble.

Ils ont toujours le sourire aux lèvres et sont toujours accueillants (tu viendras prendre un verre avec nous).

Toujours ce souci de l’autre (Tu as des nouvelles d’untel ?), et toujours présents pour accompagner comme tous nos guides et nos hospitaliers dévoués.

Toujours présents pour animer les célébrations, pour tenir les permanences. Et aussi toujours attentifs pour éviter de perdre la bleusaille du siège.

Bref, toujours là et toujours top cette famille Voir Ensemble après plus de 90 ans d’existence !

Vous aviez vos questions, j’ai mes champions ! Suricate, tu regardes trop la télé. Tu devrais mieux lorgner ailleurs…

Oui, chers lecteurs. Je repars aussi vite que je tape de mes doigts griffus à l’affût de ces moments de joie !

Lourdes, Ici, Lourdes

A demain !
Bises !